Comparatif Maxon OD 808 vs Electro Harmonix East River Drive

0

Très utilisée dans un guitar rig de metal, une pédale d’overdrive qui correspond à ses attentes est souvent difficile à trouver. Ce test et sa vidéo vont vous permettre de comparer deux classiques du genre, à savoir la Maxon OD 808 contre l’Electro Harmonix East River Drive.

maxon_od_808_vs_ehx_east_river_driveUtilisée aussi bien sur un ampli en canal clair, qu’avec un ampli de hi-gain en canal crunch ou saturé, la pédale d’overdrive permet d’aller chercher un grain plus sale et sauvage, très utilisée dans les albums de thrash des années 90 par des groupes comme PANTERA ou encore SEPULTURA, pour ne citer qu’eux.

Le choix de pédale d’overdrive est désormais pléthorique et nous avons décidé pour ce test de tester deux pédales à budget bien différent, la Electro Harmonix East River Drive à 55€ contre la Maxon OD 808 à 109€, soit plus du double. Voici en vidéo comment est-ce que ces deux pédales sonnent.

I. Présentation de la Maxon OD 808

Deux constructeurs mais également deux philosophies se confrontent ici. La Maxon OD 808, d’origine japonaise, conçue en 1974 tout d’abord sous la marque et modèle Ibanez Tube Screamer TS-808, vendue également par Nisshin Onpa  sous sa propre marque, à savoir Maxon. Ces deux pédales utilisent la puce JRC4558 et ont donc une coloration très proche.

C’est donc une pédale “culte” qui apparait souvent sur le pedalboard de bien des guitaristes.

Passons donc cette partie historique et penchons nous sur la dite pédale qui présente les caractéristiques suivantes :

– un potentiomètre dit de balance de “Balance” qui influe sur l’overdrive et le volume
– un potentiomètre d’overdrive
– un potentiomètre de tonalité

Côté physique la pédale est résistante, sertie dans un genre de métal peint en vert. La pédale doit être alimentée par une alimentation 9v ou une pile 9v.

Malheureusement cette pédale n’est pas True ByPass mais compense ce manque par un buffer relativement transparent

II. Présentation de la Electro Harmonix East River Drive

Electro Harmonix, appelé aussi EHX, est une société américaine, basée à New York, créée en 1968 et qui commercialise des pédales dès 1970. Connu pour sa Big Muff, EHX commercialise depuis plus de 40 ans des pédales à des prix réduits qui font le bonheur de nombreux guitaristes.
Pour cette East River Drive, sortie en 2013, la compagnie EHX a décidé d’aller à l’essentiel et d’opter également pour le chipset JRC4558, le même utilisé par la fameuse TS-808 d’Ibanez ou encore pour la Maxon OD808. C’est donc un gage de qualité mais également une information qui nous laisse penser que cette pédale se veut être un clone très proche de ses pères originels.
 La pédale reste classique pour Electro Harmonix, sachant que nous y retrouvons les potentiomètres habituels qui sont :
– Volume, pour gérer bien entendu le volume de sortie
– Tone, pour sculpter, comme avec EQ, le style de son désiré
– Drive, gérant la quantité de gain du signal entrant

 

A l’instar de la Maxon OD 808, cette East River Drive possède un switch Trye Bypass ce qui se relève être un point aussi intéressant qu’important.
Tout comme la Maxon OD 808 et bien d’autres pédales, cette East River Drive peut être alimentée par alimentation de 9v ou une pile 9v, incluse avec la pédale lors de l’achat.

III. Test de son

Maxon OD 808
Cette pédale peut être, comme toute pédale d’overdrive, utilisée de manière différente. Dans notre cas, muni d’un EVH 5150 III, la pédale d’overdrive ne sert qu’à booster/colorer le son avec une overdrive relativement minime et mesurée. Cependant, si nous devrions résumer les qualités, ainsi que les éloges de cette pédale nous retiendrons :
– L’ajout du côté tranchant de cette pédale, permettant d’attaquer un registre musical différent.
– Un son chaleureux possédant une bonne dynamique, rajoutant donc une coloration voulu au son.
– Un boost au son, que ce soit en canal clair, crunch ou encore saturé, bien utile sur une partie de solo qui permet de se faire remarquer au mixage.
Electro Harmonix East River Drive
L’Electro Harmonix East River Drive s’en sort bien, même très bien sur ces différents tests quand on sait que sa concurrente est la pédale d’overdrive “originelle” à savoir la Maxon OD 808.
Du coup il nous semble normal de faire également l’éloge d’une pédale, vendue à un tarif deux fois moins cher que sa concurrente. La qualité première est que cette pédale répond aux besoins d’un overdrive, à savoir apporter un réel plus au son, en distorsion ou non. Ainsi la liste de ces capacités sont :
– L’ajout du côté tranchant de cette pédale, permettant d’attaquer un registre musical différent.
– Un son analytique mais qui pose une bonne dynamique, je dirais même un peu plus précise que pour la Maxon OD808.
– Un boost au son, que ce soit en canal clair, crunch ou encore saturé, bien utile sur une partie de solo qui permet de se faire remarquer au mixage

IV. Conclusion

Ces deux pédales se ressemblent mais possèdent tout de même des différences notables.
La toute première est sans conteste leur tarif, bien différent. En effet, la Maxon OD808 coûte le double de l’Electro Harmonix East River Drive, à savoir 109€ contre 55€.
Ce seul point pourrait bien servir de conclusion unique pour certains guitaristes.
Toutefois une différence se fait également entendre, et c’est là ou nous aimerions mettre en avant certains points.
Alors que la Maxon OD808 est plus chaude, plus “ronde”, avec un potard de tonalité légèrement hasardeux, la Electro Harmonix East River Drive se révèle être elle plus “précise” et plus froide.
Chacune offre donc un résultat globalement similaire mais qui peut être utilisé différemment.
Ainsi les personnes désirant avoir un son de lead agressif et chaud préférerons la Maxon OD808, quand aux autres, voulant éviter ce côté chaud jetterons leur dévolu sur la Electro Harmonix East River Drive.
Au final, ces deux pédales se diffèrent donc sur ce point là, à savoir que le guitariste averti, voulant un son précis, se dirigera vers l’une ou l’autre.
Enfin, ces deux pédales ne sont qu’un échantillon infime des pédales d’overdrive disponibles sur le marché, moddés ou non.
Cet article, et ce test, ne sont que nos propos perçus lors de tests de plusieurs riffs différents. Il m’en demeure pas que ce test est la preuve qu’une pédale culte, avec son prix, peut être talonné par une pédale bien moins onéreuse.
Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse