Jens Basten (NIGHT IN GALES, GLORYFUL)

0

Jens Basten gears

C’est à l’âge de 9 ans que Jens Basten découvre le metal, grâce à son frère Franck. Il s’essaye à la guitare acoustique avant de recevoir une électrique en cadeau par son père. L’Allemand apprend d’abord les bases grâce au livre « Heavy Metal Guitar » écrit par Peter Bursch. A 16 ans il suit les cours d’un guitariste local, Hansi Tietgen, qui lui enseigne des parties de Gary Moore ou encore Van Halen.

Jens Basten fait ses premières armes au sein d’un éphémère groupe de doom/death: Intestinal Ulcer.
En compagnie de son frère, il fonde Night in Gales en 1995. Dans la lignée de formations suédoises comme In Flames ou Dark Tranquillity, les Allemands combinent racines heavy (Iron Maiden en tête) et aspirations plus extrêmes. L’EP Sylphlike et le Single Razor attirent l’attention de Nuclear Blast qui produit Towards the Twilight en 1997 (chroniqué chez VS). Ce premier album  développe un death metal alternant mélodies épiques et plus mélancoliques, alliant cavalcades rythmiques et phrasés acoustiques.
S’il s’inscrit dans la mouvance de Gothenburg, Night in Gales n’en possède pas moins sa propre identité.

Les Allemands ne tardent pas à s’émanciper en privilégiant dès leur 2ème album (Thunderbeast – 1998) une orientation thrash/groove. Un effort louable mais qui n’aura pas l’effet escompté, de nombreux fans les abandonnant en cours de route. A l’instar de nombreux seconds couteaux (comme Gardenian, Exhumation ou A Canorous Quintet) Night in Gales ne parvient pas à percer. Cependant Jens Basten continue de composer des titres destinés à Night in Gales. Dans une interview du mois de septembre 2014, il indique composer ses parties de guitare tout en ayant le jeu de batterie directement en tête.

Un détail qui nous permet d’aborder la partie side-project. En effet, à l’époque de la formation de Night in Gales, Jens Basten a brièvement tenu le poste de batteur au sein d’une autre formation de death mélodique: God Said War. En 2004, alors que son groupe principal lutte pour continuer d’exister, Jens Basten intègre Deadsoil, un groupe à l’approche plus thrashcore. Il contribue à leurs 2 albums The Venom Divine (2004) et Sacrifice (2006).
La fin de Deadsoil en 2009 favorise une tentative de retour au premier plan pour Night in Gales. 10 ans après le précédent, leur 5ème album Five Scars est sorti chez Lifeforce fin 2011. Une compilation parue en 2014 est leur dernière production à ce jour.

La passion de Jens Basten pour le heavy metal l’a conduit à former un nouveau groupe, Gloryful, en compagnie du batteur de Deadsoil et de membres de Nyari. Productifs, les Allemands enchainent les sorties à une cadence régulière. Depuis 2010 le groupe a déjà sorti un EP et 3 albums. Le dernier en date, End of the Night, est attendu pour le 26 août 2016.

NIGHT IN GALES
Site Web : http://www.night-in-gales.com/
Page Facebook : https://www.facebook.com/nightingalesmusic?fref=ts
Merchandising : http://nightingalesmerch.bandcamp.com/merch

GLORYFUL
Site Web : http://www.gloryful.net/
Page Facebook : https://www.facebook.com/gloryful
Merchandising : http://gloryful.bandcamp.com/merch

MATERIEL

NIGHT IN GALES

Towards The Twilight :
Ibanez RG 520 limited Edition, une guitare Jackson, Soldano Tube Head, Sans Amp

Thunderbeast :
Ibanez RG 520 limited Edition, 1ère version du Peavey EVH 5150, Dunlop Crybaby, SPL-19“

Nailwork :
Ibanez RG limited Edition, 1ère version du Peavey EVH 5150, cab 4*12 Peavey

Necrodynamic :
Ibanez RG 520 limited Edition, 1ère version du Peavey EVH 5150, cab 4*12 Peavey

Five Scars :
ESP LTD MH 400 FR avec un AMG 81 accordée en C, avec des cordes 12-54 D-Addrio, ENGL Powerball 2, Koch Studio Edition Combo.

De manière générale Jens Basten a dévoilé que son matériel a été le suivant selon ses groupes.

Pour Night In Gales il a utilisé une ESP LTD MH 400 FR, accordée en C, avec des cordes 12-54 D-Addrio, un micro AMG 81 et un ENGL Powerball 2 connecté à un cab 4*12 Peavey, celui pour le 5150.

Il possède également un Rocktron Intellifex en 1998 qu’il a utilisé avec crybaby durant quelques années.

GLORYFUL

Jens Basten utilise une Schecter Black Jack V-FR blanche, qui possède des micros actifs Seymour Duncan, accordée en E, montée avec un jeu de corde 9-42 Dean Markley, le tout passant par un ENGL Powerbal 2 et un système sans fil Samson.

DISCOGRAPHIE

Intestinal Ulcer
Guitare (1992-1994)
1994 – Live In Kamp-Lintfort (Demo)

God Said War
Batterie (1995-1997)
1996 – God Said War (Demo)

Night in Gales
Guitare (1995-?)
1996 – Sylphlike (EP)
1996 – Razor (Single)
1997 – Towards the Twilight
1998 – Thunderbeast
2000 – Nailwork
2001 – Necrodynamic
2005 – Ten Years of Tragedy (EP)
2008 – Promo MMVIII
2011 – Five Scars // Vocaux Additionnels (sur “Life Denied”)
2014 – Ashes & Ends (Compilation)

Deadsoil
Guitare (2004-2009)
2004 – The Venom Divine
2006 – Sacrifice

Bloodred Bacteria
Guitare (2005)
2005 – Abscess / Bloodred Bacteria (Split)

Gloryful
En tant que Shredmaster J.B.:
Guitare (2010-present) Basse (2013) Chant Additionnel (2014)
2013 – The Warrior’s Code // Basse
2014 – Ocean Blade // Chant Additionnel
2016 – End of the Night

Session/Guest

In Blackest Velvet
2001 – Edenflow // Guitare (sur “The Delighful Temptress”)

Godz at War
2002 – Postmortem (Compilation) // Batterie (pistes 1 à 6)

Harasai
2013 – Psychotic Kingdom // Guitare (sur “Resist to Rebuild”)

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse

%d blogueurs aiment cette page :