Max Cavalera (SEPULTURA, SOULFLY)

0

Max Cavalera est né le 4 août 1969 à Belo Horizonte, au Brésil. De son vrai nom Massimilio Antônio Cavalera, il est le fils aîné d’une mannequin et d’un diplomate italien, dont le décès brutal (crise cardiaque) laisse sa famille sans ressources financières. Si son rêve initial était de devenir footballeur professionnel, il choisit la musique, le déclic survenant lors d’un concert de Queen. Max et son petit frère Igor, alors adolescents, forment SEPULTURA en 1984. Leur détermination les conduit à abandonner leurs études pour se consacrer au groupe. Max opte pour la guitare et Igor la batterie.

La discographie des Brésiliens débute en décembre 1985 par un split cultissime, “Bestial Devastation“, qu’ils partagent avec leurs compatriotes d’Overdose. Le premier album de Sepultura “Morbid Visions” sort quelques mois plus tard, à nouveau produit au studio “Estudio Vice Versa” de Belo Horizonte. Le style du groupe évolue à la croisée du thrash et du death, Cette même année, des membres de Sepultura et Mutilator donnent naissance à un side-project éphémère: Guerrilha. Bassiste pour l’occasion, Max utilise une dernière fois son pseudo “Possessed”.

Max CavaleraConçus dans ce qu’il restait de la dictature policière, les trois premiers albums de Sepultura (“Morbid Visions“, “Schizophrenia” et le fameux “Beneath the Remains“) ont généré un engouement qui n’a cessé de croître jusqu’à la consécration internationale des référentiels “Arise” en 1991 et “Chaos A.D” en 1993. A la sortie de l’emblématique et tribal “Roots” en 1996, SEPULTURA est alors au sommet de sa gloire. Mais en coulisse, rien ne va plus. Une série de désaccords l’opposant aux 3 autres membres contraint Max Cavalera à quitter son groupe.

Le charismatique Brésilien refait surface au sein d’une nouvelle formation: SOULFLY. Sorti en 1998, le premier album éponyme s’impose en véritable successeur de “Roots“. Max en profite pour expérimenter, développant ses influences world music (ne se limitant pas à ses racines brésiliennes) et les collaborations de prestige (Deftones, Fear Factory, Limp Bizkit, Benji de Dub War…). Proche du nu-metal, sa musique s’est depuis radicalisée, Max étant revenu au thrash/death qui l’a fait connaitre (le groove en plus). Réputé pour son instabilité, le groupe a connu un important turn-over à tous les postes sans que cela nuise à sa productivité. La discographie de Soulfly comprend 10 albums studios, ainsi que de nombreux singles/EPs/Videos. Le dernier album en date, “Archangel“, est sorti en août 2015.

Très ouvert sur le monde, Max Cavalera s’est toujours montré favorable aux collaborations, ne manquant pas une occasion de rameuter des potes sur ses albums ou de répondre favorablement à une invitation. En compagnie d’Alex Newport (Fudge Tunnel) le Brésilien a lancé mid 90s son premier side-project d’envergure: NAILBOMB (metal indus). Le bilan? Un album studio, “Point Blank” (1994), suivi d’une prestation remarquée au Dynamo Open Air, “Proud to Commit Commercial Suicide” (1995). Outre sa participation à des collectifs comme Roadrunner United (en 2005) et Metal All Stars (depuis 2013), Max Cavalera trouve le temps de s’investir dans 2 autres formations. La première c’est CAVALERA CONSPIRACY symbole de sa réconciliation avec son frère Igor (ce dernier ayant quitté Sepultura en 2006). Ce groupe de thrash groovy a depuis sorti 3 albums. La seconde c’est KILLER BE KILLED, all stars band de metalcore fondé en compagnie de Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan), Troy Sanders (Mastodon) et David Elitch (ex-The Mars Volta). Leur premier album éponyme est sorti en 2014.

MATERIEL

Max jouait sur une BC Rich Warlock blanche à l’époque d’ “Arise”, probablement un modèle Platinum.
Par la suite il a utilisé une ESP Viper, au couleur du Brésil, mais utilise désormais une ESP EX signature.

Particularité: Max Cavalera n’utilise que quatre cordes sur ses guitares, les cordes aiguës (Si et Mi) étant retirées.

DISCOGRAPHIE

Sepultura
Guitare Rythmique (1984-1996) Vocaux (1985-1996)
1985 – Bestial Devastation (Split avec Overdose)
1986 – Morbid Visions
1987 – Schizophrenia
1989 – Beneath the Remains
1991 – Arise
1992 – Third World Posse (EP)
1992 – Under Siege (Live in Barcelona) (Video)
1993 – Chaos A.D.
1994 – Refuse / Resist (EP)
1995 – Third World Chaos (Video)
1996 – We Are What We Are (Video)
1996 – B-Sides (Compilation)
1996 – Roots
1996 – The Roots of Sepultura (Compilation)
1997 – Tribal Devastation (Video)
1997 – Blood-Rooted (Compilation)
2002 – Under a Pale Grey Sky (Live)
2002 – Chaos DVD (Video)
2006 – The Best of Sepultura (Compilation)
2012 – The Complete Roadrunner Collection 1987-1996 (Compilation)

Guerrilha
Basse (1986)
1986 – Guerrilha (Demo)
1986 – Live at Festival da Morte (Demo)

Nailbomb
Vocaux, Guitare, Basse, Samples (1993-1995)
1994 – Point Blank
1995 – Proud to Commit Commercial Suicide (Live)
2005 – Live at Dynamo (Video)

Soulfly
Vocaux, Guitare Rythmique & Sitar (1997-present) Berimbau (1998, 2002-2008) Basse (2000)
1998 – Soulfly // Electric Berimbau
1999 – Tribe (Australian Special Tour Edition) (EP)
2000 – Primitive // Basse
2002 – ॐ // Berimbau
2004 – Prophecy // Berimbau
2005 – The Song Remains Insane (Video) // Berimbau
2005 – Dark Ages // Berimbau
2008 – Conquer // Berimbau
2009 – Blood Fire War Hate (EP)
2010 – Omen
2012 – Enslaved
2013 – Savages
2015 – Archangel

Cavalera Conspiracy
Guitare Rythmique & Vocaux  (2007-present)
2008 – Inflikted
2011 – Blunt Force Trauma
2014 – Pandemonium

Killer Be Killed
Guitare & Vocaux (2011-present)
2014 – Killer Be Killed

Metal All Stars
Vocaux  (2013-present)

Session/Guest

Chakal
1986 – Children Sacrifice (Demo)  // Vocaux (sur “Intro”)

Ratos De Porao
1987 – Cada Dia Mais Sujo e Agressivo / Dirty and Aggressive  // Choeurs (sur “Morte e Desespero”)

Clutch
1993 – A Shogun Named Marcus // Vocaux (sur “A Shogun Named Marcus (live)”)

Deftones
1997 – Around the Fur // Vocaux & Guitare (sur “Headup”)

Pavilhao 9
1997 – Cadeia Nacional // Vocaux (sur “Mandando Bronca”)

Junkie XL
1999 – Big Sounds of the Drags // Guitare

Snot
2000 – Straight Up // Vocaux (sur “Catch a Spirit”)

Probot
2004 – Probot  // Vocaux (sur “Red War”)

Roadrunner United
2005 – The All-Star Sessions // Vocaux (sur “Independent (Voice of the Voiceless)”)

Apocalyptica
2006 – Repressed (Single) // Vocaux (sur “Repressed (Edit)”)
2006 – The Life Burns Tour (DVD) // Vocaux (sur “EPK – Repressed (Bonus Material)”, “Repressed (Video)”)

FAQ
2007 – Circus Dogs // Vocaux (sur “The Killing Song”)

Ill Bill
2008 – The Hour of Reprisal // Vocaux (sur “War Is My Destiny”)

Amebix
2009 – Risen (DVD) // Interview

Five Finger Death Punch
2013 – The Wrong Side of Heaven and the Righteous Side of Hell, Volume 1 // Vocaux (sur “I.M.Sin”)

Man Must Die
2013 – Peace Was Never an Option // Vocaux (sur “Abuser Friendly”)

Jungle Rot
2015 – Order Shall Prevail // Vocaux (sur “Fight Where You Stand”)

Melechesh
2015 – Enki // Vocaux (sur “Lost Tribes”)

Max Cavalera ayant contribué à de nombreux groupes au fil des ans, cette liste n’est pas exhaustive.

TRAVAIL EN STUDIO

SEPULTURA
1989 – Beneath the Remains // Mixage
1996 – B-Sides (Compilation) //  Photographie
1997 – Blood-Rooted (Compilation) // Photographie
2012 – The Complete Roadrunner Collection 1987-1996 (Compilation) // Mixage

NAILBOMB
1994 – Point Blank // Producteur
1995 – Proud to Commit Commercial Suicide (Live) // Producteur, Artwork, Photographie
2005 – Live at Dynamo (DVD) // Producteur

A.N.I.M.A.L.
1998 – Poder Latino // Producteur

SOULFLY
1998 – Soulfly // Photographie
2000 – Primitive // Producteur
2002 – ॐ // Producteur, Mixage, Photographie, Artwork
2004 – Prophecy // Producteur
2005 – Dark Ages // Producteur
2008 – Conquer // Producteur
2010 – Omen // Producteur
2012 – Enslaved // Producteur

APOCALYPTICA
2006 – Repressed (Single) // Paroles (pour “Repressed”)

CAVALERA CONSPIRANCY
2008 – Inflikted // Producteur
2011 – Blunt Force Trauma // Producteur

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse