Cours de tapping – Cordes à vide

0

Seconde vidéo et cours sur le tapping, cette fois-ci les choses se gâtent et le niveau de technicité augmente encore d’un cran. Faites chauffer l’ampli et vos doigts !

cours_tapping_2

Une technique exigeante

Comme avez vu pu le voir dans notre première vidéo, le tapping est une technique exigeante à plus d’un titre. Outre la difficulté d’exécution, il faut en plus du bon matos pour que ça sonne.

Tout d’abord, n’espérez pas faire un tapping bien propre avec des cordes qui ont 3 ans… la réponse des cordes à vos gestes sera médiocre et donc votre tapping ne sonnera pas. Raison de plus pour changer régulièrement vos cordes, cela vous apportera un réel confort de jeu, en plus d’améliorer la sonorité. Achetez, testez encore et encore jusqu’à trouver les cordes qui vous plaisent le plus, car le choix en la matière est pléthorique !

Outre les cordes, il est évident qu’un manche bien réglé vous évitera le désagrément des notes qui « frisent » et des harmoniques fantômes. Pas de secret là dessus, soit vous êtes trop désaccordé et là oui, ça peut poser problème, mais outre cela la réglage du truss rod peut être salvateur, petit à petit. Néanmoins rien ne vaut le réglage d’un luthier afin d’être sûr que ce réglage “assez délicat” soit fait dans les règles de l’art.

Enfin, de bons micros reproduirons fidèlement chaque note, et vu qu’il va y en avoir un paquet (de notes) autant avoir des micros avec un bonne définition. Ne pas citer EMG peut être une “faute de goût”, vu le nombre d’albums enregistrés avec des EMG 81/85/89/60/ autres, cependant sachez qu’il existe également de très bons micros ailleurs, et heureusement !

Bref, assez parlé de technicité “matériel”, proprement dite, passons à présent dans le vif du sujet, à savoir développer votre maitriser du tapping !

Moins de doigts, autant de notes

(accordage en D G C F A D)

Dans cette seconde vidéo, je considère comme acquise la technique de la main droite, ce qui ne m’empêchera pas de la détailler à nouveau, n’ayez pas peur !

Ici, on va utiliser les cordes à vide afin de créer un écart de note plus grand que dans un tapping simple : c’est l’effet « grand écart » mais sans la douleur … enfin pas la même !

Comme dans la première leçon, on commence par des formules simples, que l’on combine ensuite pour varier les plaisirs.

Utilisez les tablatures (ici en format Guitar Pro) et regardez bien dans quel ordre se placent les doigts. Travaillez lentement, dans un premier temps puis accélérez progressivement.

Bon courage à vous et n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

Vidéo et texte créé par Arnaud Michielon.

Anacrouse Studio : https://sites.google.com/site/studioanacrouse/
Hit Diffusion : http://www.editions-hit-diffusion.fr/
La méthode “Je débute le metal” : http://www.woodbrass.com/guitare-electrique-hit-diffusion-je-debute-le-metal-+-cd-guitare-p138424.html

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse