DasViken Firemaster : étonnante rencontre entre bois et métal

0

Rencontre avec une guitare d’exception, la Firemaster de DasViken. Amateur de belles guitares taillées pour le stoner, cette guitare est pour vous !

Woodbrass, on connait bien : grand magasin de musique parisien, site internet complet et surtout l’un des derniers survivants dans le milieu de la grande distribution d’instruments de musique qui a su résister, contrairement à Musikia ou Milonga qui eux ont disparu il y a déjà quelques années.

Ce que l’on connait moins c’est sa section « deluxe ». Woodbrass Deluxe, c’est un show room / studio « privatisé » auquel on accède uniquement sur invitation. Et pour cause, l’endroit distille une ambiance VIP particulièrement calme et agréable. C’est là aussi que les luthiers viennent présenter leur plus beaux modèles.

C’est donc sur l’invitation des luthiers DasViken et Kraken que je me rends dans le 19éme arrondissement de Paris afin de découvrir deux modèles, parmi les 4 qu’ils ont présentés, et sur lesquels je vais avoir le privilège de poser les mains : La DasViken FireMaster et la Atelier Kraken DarkMaster

DasViken FireMaster

DasViken FireMaster_3

Connaissant Gildas (DasViken) et pour avoir déjà fait une review de deux de ses guitares (la Flying VOSP et la Stratnocaster) lors du dernier Hellfest 2016, je savais à peu près où je mettais les pieds (ou plutôt les mains) même si avec un tel artiste on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre.

Voyons d’abord les spécificités de la bête :

Corps

Bois : Noyer
Table : Sans
Finition : Huile de lin et cire
Couleur : Noyer

Manche

Bois : Noyer
Profil : DasViken Slim
Diapason : 25″ / 26″
Radius: 16″
Nombre de frettes : 24
Frettes : Laiton vintage
Truss Rod : Double action
Sillet : Bronze Fritté
Largeur au sillet : 1.685″ (42.8 mm)
Plaque de manche : sans
Finition du manche : Huile de lin et cire
Touche : Frêne traité thermiquement
Incrustations de touche : Points laiton
Incrustations de tranche : Tubes laiton

Electronique

Chevalet : DasViken Fat Single bridge by SP Custom (exclusifs)
Manche : DasViken Fat Single neck by SP Custom (exclusifs)
Contrôles : Volume, Tone, Bass Contour, Toggle 3 positions

Positions :

  • : Micro chevalet
  • : Micros en série
  • : Micro manche

Configuration micros : 2 simples

Accastillage

Chevalet : DasViken custom
Vibrato : sans
Mécaniques : Kluson Deluxe
Pickguard : Laiton gravé

Attache-courroie et potentiomètres : Laiton tourné à la main

Le design général est fidèle à l’esprit DasViken. Le corps en noyer est de toute beauté avec cette brèche dans le bois qui donne l’impression de jouer directement avec l’arbre dont il est issu.

Bois et métal se côtoient et s’équilibrent : les plaques gravées ainsi que la tranchée creusée en plein milieu pour accueillir les micros nous rappellent que l’objet n’est pas fait pour jouer du jazz mais, sans plaisanter, est capable de jouer du blues dans une version plus grasse et brillante, et brille dans un registre stoner.

Admirez donc ce niveau de finition…

Souci du détail comme toujours avec Gildas : le grillage qui vient délimiter les quelques recoins encore inexplorés de l’objet, comme s’il avait voulu y enfermer quelque créature mystérieuse. A noter également la forme de la tête qui ressemble à une guitare classique, très original, et qui vient adoucir la forme générale qui fait penser à une « explorer » revisitée.

La prise en main demande un petit temps d’adaptation car les frettes disposées en « éventail » bousculent un peu les repères habituels. Une fois lancé, on se retrouve avec un manche plus rapide et plus fin que d’habitude pour une DasViken : ce n’est pas moi qui vais me plaindre !

La guitare est très bien équilibrée et sonne déjà bien à vide : il est temps de la brancher…

Pour cette review, j’utilise un préamp à modélisation de type « Fender Deluxe » pour le son clair et de type « MesaBoogie Rectoverb » pour la diso, le tout sur un cab 4×12  « Celestion ».

Je dois avouer qu’avant de mettre le volume, le choix des 2 micros simples m’inquiète un peu, surtout pour la disto, car oui nous sommes bien sur Guitariste Metal ici.

Mais une fois pluggée le son est au rendez-vous : son clair cristallin et disto agressive. Le son clair est limpide. Les basses restent présentes tout en restants claquantes : on retrouve les caractéristiques du son clean des simples bobinages.

En disto, les micros encaissent étonnamment bien pour des simples. Les graves restent bien définis et les middle/aigus gardent le côté « crado » des simples bobinages sans pour autant rendre le son désagréable. Le tout est claquant et agressif, merci aux middle très creusés !
Gildas DasViken me dit d’ailleurs que ces micros exclusifs SP Custom sont basés sur le son des bobinages par Schaller du début des années 60, avec bien entendu des modifications pour corriger leurs défauts.

Finalement, le choix des micros simples s’avère judicieux car ils rendent la guitare polyvalente. Sans jouer du « Hearth wind and fire », la palette de possibilités est vraiment large et on ne se retrouve pas cantonné dans un registre juste « bourrin ». En effet la guitare nous permet de voguer entre blues et stoner, et le tout avec une élégance et une qualité qui frise la démence, surtout si l’on se dit fan de stoner !

Malheureusement les intéressés vont devoir commander un exemplaire dédié car cet exemplaire à dors et déjà trouvé preneur !

Une fois encore, DasViken nous présente une guitare qui en plus d’être un véritable objet d’art, bouscule les standards. Avec son manche plus fin que d’habitude et un design sobre et soigné, elle se place en tête de mon top 3 DasViken : merci Gildas !

Les +

  • Le design si particulier, ainsi que ses finitions, à la DasViken
  • Le manche fin et rapide
  • La bonne surprise des micros simples, parfaits pour du stoner et contexte musical similaire

Les – (pour chipoter)

  • Le temps d’adaptation au frettes en éventail
  • Je vendrais bien mon foie pour savoir comment elle sonne avec deux doubles !

Quant à la Atelier Kraken Dark Master, cette guitare sera mise en avant sous peu dans un prochain article, en attendant n’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de cette guitare.

Un grand merci à Arnaud et Léo pour cette vidéo, à DasViken pour cette guitare, SP Custom pour les micros, sans compter la boutique Woodbrass Deluxe !

DasViken

Site web : http://dasviken.com/
Facebook : https://www.facebook.com/dasviken/?fref=ts

SPCustom

Site web : http://sp-custom.com/shop/index.php?
Facebook : https://www.facebook.com/sp.custom.pickups/?fref=ts

Photos : Clément Vaugrenard : http://www.vgdpictures.com/

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse