MINDWARP, CARCARIASS : Interview de Pascal

0

Pascal, guitariste au sein de MINDWARP et CARCARIASS, revient sur sa discographie, ses influences, et parle matériel, le tout avec un ton très décalé !

Bonjour Pascal, les plus anciens connaissent tes travaux au sein de CARCARIASS, qui au fil des années s’est imposé comme une légende du death technique français, dont nous reviendrons dessus plus tard. Là nous te retrouvons au sein du groupe MINDWARP avec les 2/3 du line up de CARCARIASS . Peux tu nous présenter ce nouveau projet et nous dire le pourquoi du comment ?

Salut Philippe, j’espère que tu vas bien, je tiens d’abord à te remercier toi et ton extrême gentillesse (avis partagé par tout les membres de MINDWARP ) ainsi toutes les personnes et groupes (notamment POST-MORTEM) que l’on a rencontré lors de nos concerts donnés, dans le Nord-Est de la France, on retrouve ici le vrai état d’esprit “metal” engagé et sincère qui se perd un peu trop ailleurs, et j’oubliais aussi les excellents vins d’Alsace !!!

Pour revenir à ta question:

Pour des raisons professionnelle, j’ai déménagé dans la région de Genève où j’ai retrouvé Fred un pote de longue date, qui officiait dans ce groupe MINDWARP , l’ensemble stagnait depuis longtemps et la motivation et niveau général n’était pas au top.

Au début, cela n’était que pour m’amuser, et puis à force de composer des plans et m’investir, de botter les fesses aux autres, pour qu’ils progressent, le petit amusement d’un soir par semaine a fini par donner un truc pas trop à chier. (enfin j’espère…)

Le gros coup de boost pour le groupe et la montée en niveau fut l’arrivée de Bertrand (le batteur de CARCARIASS ) que j’ai débauché de ses tournages de films porno, l’âge et ses problèmes de performances (le viagra n’agissant plus) l’ont convaincu de remettre sa merguez dans son étui et reprendre des vrais baguettes en bois bien dures !

En avril dernier vous étiez au studio Dowtone avec Drop (SAMAEL & SYBREED) pour l’enregistrement de votre premier album « A Cold Black Day » qui est sorti au mois de mai sur le label Great Dane Records. Raconte nous comment tout cela s’est il passé ? Quels sont les premiers retours après 1 mois

Techniquement pour l’enregistrement on a procédé comme ça :

Beb a enregistré sa batterie chez lui, Romu et moi au local en enregistrant les instruments piste par piste en son “dry”, c’est à dire le son direct sortant de l’instrument, sans disto, sans rien de rien. C’est d’ailleurs rigolo d’écouter les pistes crues sans effets, on dirait plus les Gipsy Kings qu’un groupe de metal !

Ensuite on est allé chez Drop au Downtone studio, il a commencer par “réamper” la basse et les guitares, procédé intéressant et qui se passe comme suit : Drop a repris chaque piste des instruments en son “dry” pour les réinjecter dans un ampli et faire une prise de son classique. Avec cette façon de faire on peux lancer une séquence en boucle et basculer d’un ampli à l’autre, d’une configuration à l’autre afin de travailler que le son. Une fois la formule choisie, Drop enregistre le tout piste par piste. C’est aussi une façon efficace d’optimiser et économiser l’investissement ruineux d’un enregistrement.

Ensuite Fred a enregistré ses pistes de chant au studio, et Drop a mixé et masterisé tout ce gros bordel ! Merci à lui et à sa patience. Drop est un gars hyper cool et très consciencieux au travail, je re-bosserai avec plaisir avec lui et le recommande.

Les premiers retours furent positifs : ma femme m’a quitté, Bertrand s’est payé une greffe d’anus, Romu arrête l’alcool et Fred s’est fait viré de la chorale de l’église….

Comment as-tu abordé la composition pour MINDWARP et quels sont les éléments qui le différencient de Carcariass ?

Avec MINDWARP la plupart des plans furent composés au local à chaud avec le batteur qui fait tourner des rythmes, seul les détails ont été paufinés au calme à la maison, contrairement à CARCARIASS où je compose exclusivement à la maison avec ma gratte, une bière et Cubase.

Alors ok dans les deux groupes on y retrouve mon style assez typé, si vous n’aimez pas CARCARIASS, fuyez MINDWRAP ! Mais le rendu diffère par un coté plus roots, brutal et agressif chez MINDWARP (le défouloir quoi ! la musique à boire) et un coté plus clinique, spatial et réfléchi avec CARCARIASS.

Question plus personnelle, comment es tu tombé dans la musique et quel a été ton parcours musical avant CARCARIASS ?

Quand j’étais gamin, j’étais une petite merde qui passait sont temps à faire des conneries et emmerder mes profs, la musique n’étant pour moi qu’un truc naze pour les filles. Puis un jour à l’école, j’ai forcé le casier d’un interne (je vous ai dit que j’étais une merde ?) et j’ai ressorti le truc qui allait changer ma vie : une k7 de l’album Powerslave d’IRON MAIDEN.

Déjà le coup de foudre avec la pochette, très accrocheuse pour un gamin, ensuite à la maison très curieux j’ai écouté mon premier album d’heavy metal sur la chaîne stéréo de mes parents, ça m’a tout de suite beaucoup plu, rien à voir avec la merde insipide qui sortait (et sort toujours) à la radio.

Depuis ce jour, je crois avoir arrêté de faire le con et enfin trouvé une voie à ma vie : la musique.

Au fait si quelqu’un se rappelle s’être fait piquer en 1984 une k7 du Powerslave , je m’excuse et lui doit une caisse de vin, ainsi que tous les albums de CARCARIASS et MINDWARP en bonus ! 😉

Ensuite comme tout petit metalleux, j’ai voulu jouer d’un instrument, étant influencé par IRON MAIDEN, et les solos de guitares magiques de la paire Murray / Smith, ce fut l’instrument que j’ai choisi et travaillé jusqu’à ce jour.

MINDWARP

Pourrais tu nous parler des guitaristes et/ou des groupes qui t’ont particulièrement influencé ? Et qu’est ce qui t’a le plus particulièrement plu chez eux ?

Comme dit dans la question précédente, ma principale grosse influence fut la paire Murray / Smith à la grande époque d’IRON MAIDEN, des solos de grattes pas forcement super techniques mais qui racontaient des histoires, des compos dans les compos, qui me mettaient la chair de poule tellement je trouvais ça chouette. Malheureusement avec l’arrivée du troisième gratteux Yannick Gers et de ses bouillabaisses de notes sans queue ni tête, son touché imprécis et crado, le charme de ce groupe s’est pour moi définitivement éteint.

Mes autres influences furent évidemment le groupe DEATH, précurseur d’un style qui allait bouleverser le metal et avec à chaque album, de monstrueux musiciens, je cite aussi le groupe CORONER avec un style unique et jamais égalé depuis.

Après j’écoute des tonnes de trucs qui vont du jazz rock, prog, instru en tout genre et métal et tout cela m’influence forcément.

MINDWARP et CARCARIASS étant des groupes exigeants sur le plan technique, comment procèdes tu pour rester à niveau ? Aurais tu quelques conseils à donner à nos lecteurs ?

La musique est une chose sans limite, on a jamais fini d’apprendre et c’est ce qui fait qu’après tant d’année on ne se lasse pas.

Pour rester à niveau c’est simple, au lieu de passer mes soirées à m’abrutir devant une télé ou hypnotiser sur un ordinateur, hé bien je joue de la gratte, tout simplement… L’important étant de garder le plaisir et surtout de l’entretenir, en essayant de jouer des trucs différents, de composer ou se donner des objectifs.

Je ne me sens pas assez bon et pédagogue pour donner des conseils, juste faites-vous plaisir !

J’ai pu constater que tu joues sur une tête EVH ainsi que des guitares Fender, Vigier et Kramer et malgré le drame arrivé à cette dernière (une personne irrespectueuse ayant dérobé ce modèle unique et gaucher – Restez vigilant les amis), peux tu nous parler de ton matériel, de leurs points positifs et négatifs ?

J’ai un problème, mauvais pour le choix, mais bon pour le porte monnaie… Je suis gaucher, c’est une vraie galère pour s’acheter la guitare de ses rêves, même si un peu moins dur maintenant car le choix anecdotique à l’époque commence très très légèrement à se diversifier.

Avec le temps j’ai quand même pu cumuler un petit paquet d’instruments, aucun n’est vraiment plus privilégié par rapport à l’autre, chaque guitare a ses avantages / inconvénients, qui me conviennent selon l’envie du moment.

Ces temps j’aime bien jouer sur des Fender Stratocaster, que je modifie afin de les adapter à un style plus méchant, que ce que pourquoi elles sont conçues, et elles sonnent super bien et sont du bonheur à jouer niveau confort de jeu.

Pour l’ampli, j’ai été conquis par le coté bien grassouillet du son des têtes EVH ainsi que leurs rapports qualité / prix intéressants.

As tu du renouvellement de matériel en vue ?

Non rien en vue pour le matos de guitare, par contre je vais compléter mon home studio, et dans ce secteur c’est la folie la quantité de matos qu’on pourrait acheter !… Faut que je me contrôle ! Heureusement que je suis mal payé !

MINDWARP

Pour revenir sur ton parcours avec CARCARIASS, pourrais-tu nous présenter rapidement chaque album, afin de donner l’envie à nos lecteurs de se pencher dessus ?

Penchez vous pas trop sinon vous allez tomber !

Hell On Earth (1997)
Le premier ! Dans tout les sens du terme, c’est plein de sincérité et d’envie mais aussi maladroit, comme quand vous couchez pour la première fois : on se trompe de trou, on éjacule dans les cheveux et on s’essuie aux rideaux… Bref c’est mal barré pour fonder une famille !

Sideral Torment (1998)
Le deuxième ! yes !!! Le groupe a survécu au premier mais est toujours aussi con !
CARCARIASS commence à trouver sa voie à cet album, manque encore d’expérience mais ça va viendre !

A noter quand même la pochette la plus horrible de l’histoire du metal faite forcément par un bassiste ! (Raph on t’aime !), un collector ! Si ! si !

Killing Process (2002)
Ahhhh le troisième, ben jamais deux sans trois quoi… cons un jour cons toujours.
Avec cet album on s’est fait vraiment remarquer, une réussite dont on est très fier, et surtout on a arrêté de faire faire la pochette par notre bassiste !

Extinction (2009)
Et de quatre et toujours là, vous avez remarqué comme on se presse pas entre les albums ? Des vrais fonctionnaires du metal je vous dis monsieur, d’ailleurs on va faire grève pour le prochain !

Cet album est particulier, beaucoup plus expérimental et atmosphérique que Killing Process, avec une optique très sci-fi que j’adore et que je vais cultiver pour le prochain (bientôt…).

CARCARIASS va repartir en tournée prochainement avec l’ajout d’un nouveau membre, Fred de… MINDWARP . Comment cela se fait il ?

Le fait d’avoir intégré Beb dans MINDWARP a relancé la dynamique de CARCARIASS qui tombait dans un sommeil profond, donc au programme on se secoue un peu, re-bosse le répertoire mais avons besoin pour les concerts, d’un gratteux en soutien étant donné qu’il y a plein de parties harmonisées où plusieurs mélodies s’imbriquent l’une dans l’autre.

Pour reproduire sur scènes les nuances de la musique de Carcariass certains morceaux ne peuvent se jouer qu’a une seule guitare, Fred étant un super pote, fan du groupe, et doté de multiples talents buccaux et anals, il nous a paru être un choix évident !

Peux-tu nous parler de la scène métal Suisse actuelle ? Aurais tu des groupes à nous conseiller ?

Etant très occupé, et plutôt asocial, je n’ai pas trop le temps de suivre ce qui ce passe dans le coin et reste plutôt très éloigné du “milieu”. Mais le peu que je côtoie lors de concerts et autre dans la région (bassin Lémanique) me déçoit : c’est plein de petits cons sans talents avec des melons énormément, qui jouent les stars avec des albums financés par papa maman…

Bon je généralise et c’est pas bien, et espère me tromper, mais c’est vraiment mon ressenti ici.

Je te remercie pour cette interview, et le temps que tu nous a accordé. Je te laisse le dernier mots pour nos lecteurs

Et moi je te remercie toi et toutes les personnes impliquées dans Guitariste-Metal pour l’intérêt que vous nous portez et votre implication bénévole, pour faire bouger notre musique favorite : le metal !

D’ailleurs je n’ai connu ce site que récemment, mais depuis je le visite régulièrement, il y a des articles intéressants (notamment une trop rare interview du guitariste de CORONER que je me suis régalé à lire), je vous souhaite plein de succès pour le futur !

Merci à Philippe Deleage d’avoir réalisé cette interview ainsi qu’avoir pris les photos.

MINDWARP

Site Web : http://www.mindwarp.ch/
Page Facebook : https://www.facebook.com/Mindwarp-852151481512538/?fref=ts

CARCARIASS

Site web : http://carcariass.bandcamp.com/
Page Facebook : https://www.facebook.com/carcariass/?fref=ts

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse