Schecter Apocalypse : test de la bien nommée

0

Annoncée au NAMM 2017, la Schecter Apocalypse a fait parler d’elle. Voyons donc si Schecter a su se renouveler dans son segment résolument orienté metal.

Schecter est de loin la marque qui me convient le mieux pour des guitares destinées à décoller le carrelage de la salle de bain de tata Janine : le rapport qualité / prix est l’un des meilleurs du marché avec des guitares à la lutherie toujours soignée et avec une électronique en constante progression.

C’est donc avec une impatience non dissimulée que je me jette sur l’objet afin de déclencher l’apocalypse.
Les premières impressions sont bonnes car comme d’habitude le design Schecter est sobre et efficace.

La finition Rusty Grey laissant apparaître les nervures du bois donne un petit côté vintage très agréable à l’instrument. Pour autant, on sait tout de suite que l’on n’est pas là pour jouer du jazz !

La prise en main est agréable et la guitare est très bien équilibrée. Le manche est ultra confortable, fin et fluide grâce à sa touche en ébène.
A vide la guitare sonne déjà, ce qui ne laisse que peu de doute sur ses capacités une fois branchée, et vérifier si son nom, Schecter Apocalypse, est le bon.

On se branche ! :
Je me branche donc dans l’ampli Orange qui s’agite déjà d’impatience : canal disto position chevalet pour commencer.
Comme prévu je ne suis pas déçu. Schecter a l’expérience du gros son et ça se ressent tout de suite. Les micros schecter made in USA sont d’une efficacité sans équivoque : claires, lourds et néanmoins précis !

Que dire du manche, si ce n’est une petite autoroute pour les doigts ! En grand fan des touches en ébène, je suis servi : les déplacements sont fluides et l’accès aux aigus est facile, même pour mes gros doigts ! La forme fine en « C » et le radius compensé permettent d’envoyer du gros riff bien lourd mais offriront également aux schreders un agréable terrain de jeu.

Les micros Schecter Apocalypse 6 made in USA sont là pour envoyer du lourd et ils le font, avec en plus une étonnante versatilité … et ça c’est une sacré surprise ! Un son bien différent des classiques EMG, pour une fois !

schecter apocalypse

Malgré une configuration très classique, on peut en effet trouver une large gamme de son :
– Restez en double bobinage position chevalet avec un petit drop C en disto et vous comprendrez pourquoi on les a baptisées « apocalypse » !
– Passez en position manche et le son s’arrondit sans se feutrer ni perdre en précision.
– Passez en son clair avec le micro manche splitté en simple et vous pourrez plaquer des accords ou envoyer un petit arpège sans jamais être hors sujet.

Tout en restant dans le registre « metal », les micros « Apocalypse 6 » ne restent pas coincés dans une seule couleur et offrent un panel de sons assez impressionnant pour des micros plutôt destinés à des sons agressifs.

Une fois de plus, Schecter a su me séduire et même me surprendre avec une guitare au design sobre, une lutherie de très bonne facture avec des bois de qualité et des micros qui peuvent sans problème rivaliser avec des grandes marques spécialisées dans ce domaine .

Le rapport qualité / prix pour un instrument de cette qualité est tout simplement l’un des meilleurs du marché, toutes marques confondues. Compter donc la coquette somme de 1400€ pour l’acquérir (prix revendeur annoncé), un tarif qui permet également de se pencher sur ses soeurs, les bien connues Schecter Hellraiser et Schecter BlackJack, mais une lutherie électronique bien différente.

Spécificités :

Le Manche
Type : Collé ultra acces
Bois : Erable et Bubinga multi-pli avec renfort en carbone
Forme : thin C
Tuners : Schecter Locking

La touche
Bois : Ébène
Rayon de la touche : 300mm
Type de frette : Jumbo Stainless Steel
Nombre de frette : 24
Diapason : 648
Radius compensé 12 ”-16”

Le corps
Corps bois massif – solid body
Bois : Frêne des marais
Finition : Rusty Grey
Chevalet : Hipshot Hardtrail

Electronique
Configuration: 2 Humbuckers H H
Micros : micros schecter USA Apocalypse 6
Sélecteur : sélecteur 3 positions
Contrôles : volume/volume/tone(push-pull)

Un grand merci à Arnaud ainsi qu’à Christophe de HTD !

 

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.