Schecter Banshee Elite 6 : Le test !

0

Moins connue que la fameuse Hellraiser, cette récente Banshee Elite 6 révèle bien des surprises. Et c’est ce que nous allons découvrir en vidéo.

Commercialisé en 2015, cette Banshee Elite est donc bien jeune.Tout commence par l’identité visuelle de la guitare qui met en avant cette dernière avec son habillage particulier.

Le design est sobre et met en valeur les bois utilisés : le corps en frêne des marais de couleur claire fait ressortir le noir de la touche en ébène. Le manche en érable et noyer multiplie est plat et fin et la touche en ébène offre un confort de jeu de très haut vol.

Un seul geste suffit pour se rendre compte que les frettes X-Jumbo Stainless Steel n’accrochent pas et que le rayon progressif du manche traversant permet un total « full access » aux aigus : on se retrouve facilement à dépasser la 12éme case sans vraiment s’en rendre compte. Les shredders en herbe sauront apprécier l’effort.

De plus ce manche traversant répond parfaitement et sa forme en « ultra thin C » autorise tout les excès. Les micros « Supercharger » (chevalet) fabriqués par Schecter ont un look old school et font penser à des vieux P90.

Passons les présentations car il est temps de brancher le tout et voir ce que la bête a dans le ventre.

schecter banshee elite 6

Je commence donc par switcher le micro manche en simple pour goûter au son clair. La balance graves / aigus est juste parfaite. Les graves sont moelleux mais gardent de l’attaque et les aigus ne piquent pas, le tout est très bien équilibré.
Le son est un peu creusé dans les medium, ce qui lui procure une amplitude très agréable. En repassant en double, le son est plus généreux dans les basses mais aussi un petit peu moins bien défini. C’est lorsque je passe sur le canal disto que je prends ma claque !

Car oui, le « Supercharger mach 6 » porte bien son nom : c’est lourd, très lourd. Le risque avec un son comme ça c’est le manque de précision dans les graves.
Et bien là, pas du tout !

Les graves restent étonnement bien définis même lorsque le riff est rapide et me surprennent en envoyant du claquant. L’équilibre du son claire se retrouve en disto, y compris en improvisation sur la position manche : jamais les aigus ne percent les tympans.

On entend donc les cordes souffrir sous les charges répétées du médiator, et ça c’est un vrai plaisir car le son de la guitare reste omniprésent. Les micros n’écrasent jamais le son de la lutherie, bien au contraire ils le révèlent.

Bref, regardez donc la vidéo, cette dernière saura mieux mettre en avant les particularités de cette guitare très typée.

Les + : la lutherie et les bois utilisés, le manche traversant et la touche ébène ainsi que  le « supercharger » et l’équilibre lutherie / micros

Les – : encore peu connue

Tarif de référencement : 1299 €

Comptez donc 1299 € afin d’acquérir cette Banshee Elite 6 qui se veut être moins typée que la Hellraiser mais mieux équilibrée.
En effet cette « Banshee Elite 6 » se détache clairement par la qualité à la fois de sa lutherie et de ses micros. Ce n’était pas chose facile car la Schecter Hellraiser est déjà, quant à elle, une guitare qui met en avant une qualité de finition rare pour ce tarif.

Et justement, à ce tarif là, qui est donc de 1299€, cette guitare se veut être certainement un excellent rapport qualité / prix du marché.
Il ne vous reste donc plus qu’à trouver ce modèle en boutique afin de vous en rendre compte. Une très belle surprise.

Schecter
Site officiel : http://www.schecter.fr/
Page Facebook France : https://www.facebook.com/schecterfranceofficiel/?fref=ts

Merci à Arnaud, Léo et Christophe

 

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse