Accordage metal : on vous explique tout !

0

L’accordage est aussi simple qu’important si l’on souhaite sonner plus ou moins proche de son groupe fétiche. Vous avez beau posséder la meilleure guitare / amplis / pédale, rien ne sonnera si votre guitare n’est pas accordée correctement.

C’est donc la base de la base que nous allons voir dans ce cours et qui, je l’espère, sera utile aussi bien aux débutants qu’aux guitaristes plus expérimentés qui peuvent encore se poser quelques questions sur le sujet.

Pour accorder votre guitare il vaut faut, si possible, un accordeur, et il en existe plein de sorte, mais vous pouvez même de nos jours accorder votre guitare avec une application sur smartphone. Cependant certains accordeurs sont plus précis que d’autres, de même que certains sont plus simples à utiliser que d’autres, notamment pour les différents type d’accordage. Rassurez-vous ce n’est rien de compliqué, et le moindre accordeur à une 10ène/15ène d’euros fait largement l’affaire ( à moins que vous ne désiriez avoir un accordeur dans votre pedalboard, à chacun son choix). Les plus nostalgique, ou démuni, peuvent également se basé sur la tonalité d’une ligne de téléphone qui émet un La 440 hz.

L’accordage standard c’est simple, c’est l’accordage utilisé par défaut sur une guitare, classique ou électrique, l’accordage qui devrait arriver par défaut lors de l’achat de votre guitare. C’est donc la base indispensable à connaitre afin d’être en mesure de reconnaitre aussi bien un accord, qu’une note ou qu’un powerchord.

Accordage standard

E (mi) – A (la) – D (ré) – G (sol) – B (si) – E (mi)

Il faut savoir que beaucoup de groupes de metal/heavy n’utilisaient que l’accordage standard dans les années 80 et que cela n’a pas pour autant limité la créativité, ni la composition de très bons riffs, bien au contraire. Cependant pour avoir un son plus “gras” il est souvent intéressant de s’accorder plus grave, ou autrement dit de faire un “drop” qui veux littéralement dire “tomber/descendre”.
Un “drop” revient tout simplement à changer l’accordage de la corde la plus grave d’un accordage standard, celle de E (mi grave), afin de l’accorder un ton plus bas, dans notre exemple en D (ré).

Enfin, lorsque vous lisez une partition / tabs trouvées sur internet méfiez-vous car il se peut bien que l’accordage désiré n’est pas indiquée. De même le placement des cordes des cordes est “inversés” par rapport à notre notation, prudence donc !

accordage metal

Le Drop D (Ré)

D (ré) – A (La) – D (ré) – G (Sol) – B (Si) – E (Mi)

Avec un drop D la corde E (Mi) est donc ré-accorder en D (Ré) de ce fait avec un tel accordage un powerchord avec les deux premières cordes à vide (E et A) devient alors un powerchord D/A, soit Ré/La. Ce drop D permet donc du coup de faire quelques powerchord(s) avec un seul doigt ce qui rend la manœuvre aussi bien plus aisée que plus rapide, tout en ayant un écart plus important entre la note grave et la note aiguëe.

Ce n’est qu’une première étape et on peut bien entendu encore descendre dans les graves et pour cela il suffit d’accorder votre guitare en Ré standard.

Accordage Ré Standard

D (Ré) – G (Sol) – C (Do) – F (Fa) – A (La) – D (Ré)

Cet accordage repose donc sur le Drop D mais les autres cordes se voient également être ré-accorder afin de former un accordage uniforme. C’est ce type d’accordage même que l’on trouve en à partir des années 90, comme par exemple sur le titre Refuse/Resist de SEPULTURA. C’est donc un accordage particulièrement intéressant et qui permet de brasser large, très large. Un “classique” en quelque sorte dans le metal.
Bien entendu tout classique se voit être un jour revisité et ce fut également le cas pour l’accordage en Ré standard. Ainsi, si on creuse encore on arrive à un nouvel accordage. On va donc passer notre corde de Mi (E) de Ré (D) en Do (C). C’est ce qu’on appelle le Drop C.

Accordage en drop C (Do)

C (Do) – G (Sol) – C (Do) – F (Fa) – A (La) – D (Ré)

A ce stade, on commence vraiment à avoir un accordage très grave et si on veut descendre plus bas il faut bien évidemment directement passer sur un accordage en Do standard. Avant cela un problème émerge, celui du tirant des cordes. Vous l’avez remarqué, plus votre accordage est bas, plus vos cordes “pendent” et deviennent des spaghetti, comme on l’appelle dans le jargon. Il faut donc d’ores et déjà s’équiper avec des cordes d’un tirant assez gros sans quoi la qualité de votre jeu, ainsi que votre accordage, se verra être fortement dégradé.
Dans l’idéal, il vaut mieux avoir plusieurs guitares, avec un accordage différent par guitare, afin de ne pas trop faire forcer la lutherie, car oui un manche travaille. Si vous en doutez encore, et que vous voulez en apprendre plus sur un manche de guitare je vous recommande alors fortement de lire notre article sur les manches de guitares, rédigé par un luthier.

Accordage en Do standard (C)

C (Do) – F (Fa) – Bb (Si bémol) – Eb (mi bémol) – G (Sol) – C (Do)

Cet accordage est utilisé depuis la fin des années 80 par des groupes comme ENTOMBED ou encore NAPALM DEATH, et est désormais utilisé de nos jours par bien des groupes de metal de tous genres. Si vous voulez sonner “lourd”, il y a de fortes chances que c’est cet accordage qui vous intéressera. Rien de bien difficile donc, il vous suffit de passer du temps avec votre accordeur pour trouver la bonne fréquence par corde et c’est parti.

L’accordage C# est quand lui également très populaire et à remplacer l’accordage en C qui se voit être de nos jours plus rare.

Nous pourrions continuer de parler d’autres accordages, comme le drop B, utilisé notamment par CARCASS, l’accordage en B qui est utilisé par TRYPTIKON et beaucoup de groupes de melodeath et l’accordage Eb (EXTREME, entre autres), mais nous avons choisi de nous arrêter là, pour l’instant, car le sujet se veut être très vaste et vous l’aurez compris, en matière d’accordage il faut être curieux !

Nous arrivons donc vers la fin de cet article traitant de l’accordage mais nous allons cependant encore éclaircir quelques lanternes. Au delà de l’accordage en Do standard il est conseillé de passer sur une guitare de 7, voire de 8 cordes, et d’obtenir de même un tirant plus grand, avec lequel vous pouvez aller par exemple jusqu’à du 9/42. Pourquoi donc ?

L’accordage d’une guitare 7 cordes

Une petite particularité des guitares possédant 7 cordes est que ces guitares possèdent en plus une corde de Si additionnelle. L’accordage utilisé sur ce type de guitare est en B (Si) ce qui donne l’accordage suivant : B (Si) – E (Mi) – A (La) – D (Ré) – G (Sol) – B (Si) – E (Mi). Il faut noter qu’une guitare à 7 cordes possède dans la “majorité” des cas une longueur de diapason identique à une guitare à six cordes.

L’accordage d’une guitare 8 cordes

Quant aux guitares 8 cordes, ces dernières sont accordées par défaut en Fa#,  ce qui donne donc Fa# – B (Si) – E (Mi) – A (La) – D (Ré) – G (Sol) – B (Si) – E (Mi), tout en ayant de la résistance sur le tirant de corde. Cette fois le diapason est dans tous les cas bien long que sur une guitare à six cordes.

schecter_damien_elite_8

Choisir son tirant

On pourrait continuer de parler d’autres accordages, comme par exemple du drop en Si bémol (Bb) mais le problème est que la corde de Mi (E) devient vraiment trop molle et que le désaccordage devient trop rapide. La tension de la corde est donc très important et deviens l’élément à prendre en compte. A ce sujet D’Addario à créer un guide afin de sélectionner le bon tirant de corde, nous vous suggérons donc d’y jeter un œil.

Conclusion

Vous l’aurez vu, accorder une guitare n’est pas bien difficile. Il ne faut qu’une guitare, un accordeur et quelques connaissances des notes afin d’être en mesure d’accorder sa guitare à sa guise. Les plus curieux peuvent également consulter notre article sur les cordes afin d’en apprendre plus sur ces dernières ainsi que sur leur entretien.

De plus vous pouvez également consulter notre liste, qui est à compléter par rapport aux différents accordages utilisés par les groupes. Cette liste vous donnera déjà une bonne exemple de l’accordage à choisir selon quelques groupes de références.

On vous laisse également avec une liste des différents accordages expliqués mais également avec une liste de tirants qui peuvent être utilisés, où vous pouvez voir la différence corde par corde, et nous espérons que cet article vous a permis d’y voir plus clair sur votre accordage et surtout de sonner mieux et plus lourd !

exemple tirants cordes

Merci à Arnaud Michielon d’avoir réalisé cette vidéo ainsi qu’à Frédéric Patte-Brasseur et Geoffroy Lagrange d’avoir amélioré l’article !

Vous aimez cette vidéo ? N’hésitez pas à la partager et inscrivez-vous à notre chaine Youtube !

Anacrouse Studio : https://sites.google.com/site/studioanacrouse/
Hit Diffusion : http://www.editions-hit-diffusion.fr/
La méthode “Je débute le metal” : http://www.woodbrass.com/guitare-electrique-hit-diffusion-je-debute-le-metal-+-cd-guitare-p138424.html

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse