Visite de l’édition Musik Messe 2014

0

[su_heading]La Musik Messe 2014 de Francfort ![/su_heading]
Tous les ans, l’événement à ne pas manquer pour ceux qui veulent voir de belles filles… heu, pardon… guitares c’est bien la Musik Messe qui se déroule à Francort, en Allemagne.

Sac à dos ?
Tel Dora l’exploratrice, le sac est prêt, avec tout ce qu’il faut dedans, tickets de train, entrée de la Messe, des provisions solides et liquides pour survivre au périple.

Appareil photo ?
Prêt.

Je vous passe les détails du trajet de chez moi à la Messe, ça ne vous intéresse pas. Si ? Ah bon, ok alors.
Je me lève à 6h30, le temps d’aller faire pipi et de m’habiller, je prends mon sac et je descends prendre le bus.
Ensuite, je monte dans le bus, je m’assois et j’attends que le bus m’amène à la gare près de chez moi pour prendre un train qui m’amènera à Stuttgart.
Quoi… vous voulez pas la suite ? Pfff… c’est pourtant super intéressant, tant pis pour vous.

Bon, ok. La Messe.
Déjà il faut savoir où sont les guitares. Oui, c’est grand, et il faut passer par plusieurs couloirs et un hall entier pour accéder à la partie où se trouve le bâtiment (Hall 4) dans lequel se trouve l’étage où il y a les guitares. Sérieux, je connais le chemin, et il m’a quand même fallu 10 minutes.
Mais bon, une fois arrivé là où il faut, on n’a plus envie de repartir.

A l’entrée, quand vous passez la porte, vous vous trouvez devant le stand Fender.
Mais je n’ai pas commencé par là. J’ai fait un petit tour rapide pour voir ce qu’il y avait, et essayer de repérer les shows de différents six cordistes.
Au final je vous livre le tout dans le désordre, de toute façon ça ne change rien.

[su_heading]On commence par le matos[/su_heading]

Sur le stand ESP, la Ghost Soldier trône comme le St Graal.

Je me demande qui joue sur ce genre de truc, mais bon, je pense que c’est plus pour l’objet en tant que tel, que pour sa jouabilité.
Mauvais point, la tête façon “Dean”, que je n’aime pas du tout, sinon le délire est assez sympa.
La guitare parfaite pour fan de SODOM (comme moi), par exemple !

Chez ESP, il sortent toutes les grattes des placards… photos de stars à l’appui, ça en jette:

Le stand se compose de trois murs immenses, dans tout ce bordel de guitares, pas trop difficile cependant de retrouver la belle de Nergal (Behemoth):

La HEX-7, avec un bel inlay manche :

Et la signature du maître sur la tête:

Une autre vue du reste du stand ESP :

Et un gros plan de la déco Zombie sur certaines LTD:

Randall, petit stand, mais gros mur d’ampli 🙂 Également grosses démos sur leur stand, avec un agité des doigts toutes les demi-heures. Bon, en fait quatre mecs qui tournent toute la journée !

Quelques Charvel, accrochées au mur… Du bon matériel depuis longtemps, une valeur sûre.

De paire avec des Jackson. Là non plus, on ne présente plus la marque, tout le monde connait.

J’ai fini par repasser chez Fender. Bon, je n’aime pas la marque, puisque je ne pense jamais acheter une de leur gratte car inadaptée pour mon style de musique. Cependant j’ai pris deux photos pour le fun :

S’en suit un petit tour chez Hughes & Kettner qui faisait des grosses démos du Tube Meister 36, mais là, j’ai pris plus gros comme vous pouvez le voir :

Et pour le TM36, c’est une tuerie. Les guitaristes en démo (Rob Marcello et Jeff Waters entre autre) étaient branchés direct dedans et la tête directe dans la sono, pas de pédale, juste les presets des différents canaux. Et sérieux, ça envoyait grave.

En face, le stand de Dean, avec la Rocket guitar de MAB (Mickael Angelo Batio) au premier plan, et la preuve que Dean ne fait pas que des têtes de merde:

Toujours chez Dean, un modèle ayant servi à virer un mec un peu bourré le matin, le service de nettoyage n’étant pas encore passé sur le stand.

Et un truc de fou, une basse 12 cordes !!!

C’est vraiment étrange de jouer avec. Je suis habitué à ma basse 5 cordes, mais là, c’est sérieusement autre chose. Qui plus est c’est du haut niveau de matos, par contre, il n’y avait pas le prix, bref du vrai haut de gamme !

Au détour d’un stand j’aperçois le petit, mais fort joli stand de Wild Customs. Petite boîte made in France qui monte, qui monte… je n’aime pas toujours leur design, mais il faut avouer que les mecs savent ce qu’ils font !

Une petite Schecter, celle qui a servi sur le même mec que la Dean, ils ont dû s’y mettre à plusieurs je pense…

Vous remarquez au passage que le prix est affiché et de mémoire c’est une des rares marques à afficher ses prix.

Passer les magnifiques Schecter je m’octroie une vue générale de Gibson, seulement générale, car comme Fender, je suis vite passé.

Le stand de PRS, gros mur, beaucoup de matos, de bonnes grattes, même si ce n’est pas une de mes marques de prédilection.

Et celui de LAG, encore du made in chez nous, stand mal foutu, mais du bon matos

[su_heading]Et maintenant les stars de la Messe[/su_heading]

Mr Jeff Waters en plein accordage:

Toujours aussi cool et détendu, pour les anglophiles, de quoi bien se marrer, le bonhomme sort des vannes en permanence.
Pour ceux qui ne connaissent pas c’est le guitariste de ANNIHILATOR. Sa blague de présentation joue sur la façon de prononcer le nom du groupe. Normalement c’est “annihilaïteur” en forçant un peu sur l’accent. Bien entendu, les gens le prononcent comme ils veulent “annihilataure”, “Anni hi la tor”, mais le pire est certainement “Anal heater”.

Votre serviteur à hérité d’une petite signature:

Et aussi d’un petite photo (mauvaise qualité, j’aurais du faire un selfie)

Passées ces émotions j’aperçois Rob Marcello, dans le feu de l’action:

The Commander in Chief, pour ceux qui connaissent pas allez voir ICI

Mickael Angelo Batio (gauche) avec sa Rocket Guitar et le big boss de Dean (droite)

Sur la double neck (ce n’est pas l’originale qui est rangée ailleurs, mais une réédition), dont il est l’inventeur !
Dans un sens :

Et dans l’autre:

Le môssieur joue dessus sans soucis, que ce soit en synchro des deux mains, ou en jouant des trucs différents. Shredder level 99 !

Dario Lorina (Black Label Society, le groupe de Zakk Wylde), il a intégré le groupe en début d’année.

Et dans un autre genre, The Boss Hoss, très connu en Allemagne pour leur country/rock, et pour leur apparition comme coach dans “The Voice” depuis maintenant 3 saisons.

Au final j’aurai passé plus de sept heures sur place, avec du monde et surtout des belles guitares !!
Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2015 !

Lien vers le site de la Music Messe : http://musik.messefrankfurt.com/frankfurt/en/besucher/willkommen.html

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse