ANTROPOFAGO : Interview de Gordon Huillery

0

Gordon Huillery, guitariste de ANTROPOFAGO nous parle de son groupe, ses influences mais également de son matériel et des guitares Mermet !

Salut Gordon ! Merci de nous accorder cette interview. Comment se porte ANTROPOFAGO juste après la sortie de “Æra Dementiæ” ?

Merci à toi ! ANTROPOFAGO se porte plutôt pas mal. L’album est enfin sorti après 18 mois de retard… Je suis devenu un vrai sudiste ! On se fait quelques dates et on est assez content des retours de l’album.

Pour les personnes qui ne connaissent pas encore ton groupe, peux-tu en faire une brève présentation ?

ANTROPOFAGO est un groupe de Brutal death technique. On est pas du genre à se tripoter la nouille pour rien ou jouer tout sur la corde de Fa# . On aime les riffs, faut que ça sonne. Je dis souvent qu’on fait du Death mélo avec du blast mais pas super vendeur comme style…

D’ailleurs comment es-tu tombé dans l’univers de la musique et de la guitare en particulier ?

J’ai commencé au début des années 90 en piquant une K7 des GUNS’N ROSES à ma sœur. K7 que j’ai abîmé. Donc pour pas que ma sœur fasse pareil avec ma tête, je suis allé lui en racheter une. Je suis tombé sur un album de METALLICA (Kill’em All) et deux live de IRON MAIDEN. Le genre d’album acheté parce que la pochette est cool (ou pas). METALLICA a été une révélation ! Et IRON MAIDEN… j’ai fait le coup des scotchs (les vieux comprendront) et j’ai enregistré du METALLICA par dessus ! En fait j’ai toujours détesté le Heavy. Je respecte les musiciens et les groupes. Mais je déteste en écouter…

Quelles étaient tes influences à l’époque ? Et quelles sont-elles aujourd’hui (même si je sais que tu as des goûts très précis) ?

En général quand j’aime un truc, j’aime à vie. Mais j’aime rarement toute la disco d’un groupe. Je fais à l’album ou au titre… Je suis un putain de gros chieur.
Par exemple j’aime UN album de FAITH NO MORE (King for a day…), le reste m’emmerde profondément.
En influences principales des débuts je dirai SEPULTURA, DEATH, METALLICA,MEGADETH, SLAYER… J’écoutais pas grand chose, on avait pas internet. Tu faisais gaffe aux disques que tu achetais.

Aujourd’hui je fouille principalement dans le death technique. Mais je suis pas à l’abri de tomber amoureux d’un truc improbable comme GHOST. On me prend pour un gros nazi en musique mais en fait c’est juste en metal extrême. Je sais ce que je veux entendre, je suis très difficile et un détail peut me faire zapper un groupe. A coté c’est la fête du slip. J’adore la variété des années 80, la pop, le rock, certains trucs de neo,quelques trucs de rap et surtout : Si je critique c’est que j’ai écouté ! Beaucoup de metalleux vannent sans savoir de quoi ils parlent. Si je connais pas, je préfère fermer ma gueule et aller jeter une oreille.

En influences actuelles… NECROPHAGIST, DEATH, LOUDBLAST (période années 90), OBSCURA, COGNIZANCE, DEEDS OF FLESH, GORGASM, INANIMATE EXISTENCE, GOROD et SPAWN OF POSSESSION.

Quel était ton matériel musical lorsque tu as débuté et quel est-il aujourd’hui ? Hormis le fameux Axe-Fx dont tu ne cesses de chanter les louanges…

guitare antopofago

Rohlalala alors là… j’ai pas toujours été un dingue de matos. J’ai eu une guitare Yamaha RGX 421 pendant 10 ans, une Jackson Dinky et une Kelly avant de passer sur une guitare 7 cordes. Depuis 2010 je suis endorsé par le Luthier Hugo Mermet-Bouvier. Il montait son atelier, et ANTROPOFAGO a été le premier à lui faire confiance pour des customs. Ça a crée un lien solide entre nous. D’ailleurs un an après je l’ai embauché quand notre premier soliste est parti. Il est resté 3 ans et demi avec nous mais son activité de luthier marche trop bien, il n’a plus le temps pour la musique. C’est dommage, ça a été dur de se séparer.
Donc actuellement j’ai deux Customs 7 cordes Headless/ fannet fret de chez Mermet guitares.

AGH-7 -Mermet guitares

guitare AGH-7

Corps Acajou
Table érable pommelé
Manche traversant érable/padouk 5 plis
Touche érable ondé
Multidiapason 28/25.5
Kit micro Bare Knuckle Warpig
Electronique MiniSwitch 3pos. + Killswitch
Pontets ABM Headless
Repères de tranche Luminlay

C’est ma guitare de live. Ma guitare préférée, la meilleure que j’ai eu entre les mains. Mieux que les ESP ou Vigier ou Jackson que j’ai eu. Le manche est un peu plus haut que la Kermit. J’ai dû la laisser chez Hugo pour pouvoir m’habituer à la Kermit. Sinon je jouais qu’avec celle là. Le kit Warpig est plus « fat » que le aftermath. Moins froid, nickel pour le live. Moins bâtard aussi ! L’aftermath pardonne rien. J’utilise quand même l’AGH 7 pour les clean en studio. C’est la seule à avoir un micro manche.

Kermit -Mermet guitares

guitare KERMIT

Corps frêne des marais
Table en érable ondé
Manche traversant 5 pièces érable acajou
Touche érable
Multidiapason 28/25.5
Bareknuckle aftermath
Electronique : Killswitch
Pontets Technology for musicians
Repères de tranche Luminlay

C’est ma gratte de studio. Un poil moins confortable que l’AGH. Mais là ça relève du détail, c’est surtout que l’AGH7 est PARFAITE. On a passé 5h avec Hugo pour pondre ce design atypique. Enfin il dessinait et moi je lui cassais les couilles avec mes idées de merde…

Je voulais juste un single cut, histoire de varier la forme.

A l’arrivée les deux guitares font à peine 2,5kg et ça c’est cool. Les deux sont équipées de killswitch. Pas de bouton de volume. Aucun intérêt. Soit 100% soit 0%.

Ce sont des 7 cordes mais prévues pour du Fa# (diapason 28).
Donc je mets des cordes… assez fat. J’aime quand ça ne bouge pas. Actuellement je joue sur un jeu en : 14-18-36-46-52-70-80 Je ne suis pas soliste… ça se devine nan ?
gordon antropofago GEAR

Niveau ampli, j’ai mis du temps à m’équiper. Avant j’avais des pédaliers et je me branchais où je pouvais.
J’ai commencé par un Boss GT5, Ensuite un Digitech GNX3. POD XT, XT PRO, UX2, Zoom G9 (premier album d’ANTROPOFAGO enregistré avec… pardon… je ne le referai plus c’est promis… )
Ensuite je suis passé à ma première tête : Engl Screamer ! Avec Baffle 2×12 Engl et un EQ 10 MXR. Peavey 6505 ensuite.
Puis j’ai eu ma période rack qui ne m’a jamais quitté. Engl e530, E570 (une merveille!!), Engl 840/50, Rocktron Intellifex, ISP Decimator…

A la maison je branchais le E570 direct sur ma carte son, avec un soft de chez Two Notes/. Le Wall of Sound. Vraiment une marque que j’adore. Je compte me mettre à la basse et prendre leur nouveau preamp « Le bass ». C’est une putain de tuerie !

Et un jour… j’ai découvert l’Axe FX…

A propos de ce rack, peux-tu nous en dire plus ? En quoi est-ce si génial pour toi ?

antropofago ampli

Tout. Ma dernière config a été mon rack Engl avec rack Decimator, Tube Screamer en entrée, EQ 7 bandes. 35Kg pour UN PUTAIN DE SON. Sans compter le baffle (36kg).
Là je suis sur AXE FX II et une enceinte Yamaha DXR 10. 25kg le tout. 1100W. J’envoie l’Axe en direct sono et j’ai mon enceinte comme retour. Le pied total !

J’ai tous les sons que je veux et même plus. En live c’est un détail, j’utilise peu de sons pour l’instant. Mais à la maison, j’ai tout ce dont j’ai besoin :

– Plus de 200 amplis
– Des centaines de baffles (Même si je suis un super fan des baffles additionnels MESSIAH ! Meilleures IR’s de l’univers pour du metal)
– Un multi-effet haut de gamme
– Un noise gate de folie (je suis extrêmement pointilleux sur le Noise Gate)
– Une carte son de bonne facture
– Ca fait boïte de reamp
– Editeur pc et tout en usb

Et surtout… ça SONNE !!
Je ne critique pas les amplis à lampes. J’en ai eu, et si j’avais du pognon en rab je me prendrais une ENGL SE sur le champ. Je ne veux pas opposer les technologies, ça serait ridicule. Je ne veux pas rentrer dans la guerre « ça ressemble pas ». Ridicule. Avec un ampli et rien qu’en changeant de baffle ou d’ overdrive, on modifie tout le son. Tous les groupes qui sont sur Peavey 6505 ont le même son ? Ben non. Donc le réalisme… Je m’en cogne.
Ça sonne ? OUI.
Ça correspond à mes besoins ? OUI
Le reste je laisse ça aux amoureux de la masturbation. Et qu’on vienne pas me parler du prix, ou je rappelle celui d’une Mesa Recto….

Te souviens-tu du premier concert que tu aies vu/donné ?

Premier concert… Il me semble que c’est Merrimack à la fête de la musique de Chilly-Mazarin en 1996. J’étais pas depuis longtemps en région parisienne et ça m’avait surpris de trouver ce style dans une fête de la musique…
Mon premier concert c’était avec mon premier groupe : YOG SOTHOTH ! Du black où je tentais d’incorporer du death… On était loin d’être au niveau mais ça s’est bien passé dans l’ensemble… on a pas reçu de tomates… Mais ma première vraie expérience de groupe ça a été vers 2004 avec DEEP IN HATE. Je suis resté un an et demi, ça m’a fait augmenter mon niveau qui n’était pas génial. Mais la grosse gifle ça a été d’auditionner pour REPUDIATE (qui deviendra INSAIN quelques années plus tard). Là techniquement, j’ai vraiment ramassé mes dents… David Schonbackler, le guitariste leader m’a formé au death technique. 6 mois à bouffer des exos de taré, des compos de taré,avec des tempi de taré. C’était cool. Ensuite j’ai déménagé dans le sud et j’ai décidé de faire enfin ma musique : ANTROPOFAGO en est le résultat.

Peux-tu nous expliquer comment les morceaux sont composés dans ANTROPOFAGO (surtout niveau mise en place) ?

Jusqu’à « Aera Dementiae » je composais 95% des morceaux. Je prenais quelques riffs de mes musiciens et je faisais ma cuisine dans mon coin. Je balançais un riff sur Guitar Pro et Vincent plaçait son pattern. On avançait comme ça en ping pong jusqu’à a ce que ça me convienne. « Démocratie » c’était pas trop l’idée de base. Mais depuis l’arrivée de Clément (qui a remplacé Hugo), je me suis détendu. Il a apporté deux ou trois morceaux, Alaric (basse) en a fait un aussi. Mais je préviens dès le départ : « rien n’est définitif et si un truc ne me plaît pas je modifie ». On est passé de « Dictature » à « Oligarchie »… je m’améliore.

gordon antropofago

De mon coté j’ai 6 ou 7 compos entamées et deux que j’ai fait avec David Schonbackler (ex guitariste de INSAIN). Donc techniquement le riffing du troisième album est quasi bouclé. On devrait pas sortir ça dans 4 ans. Et ce coup-ci j’enregistre et je ne m’occupe de rien. Tout sera fait au Vamacara studio.
On répète très rarement. 3 ou 4 fois par an. Mais avec notre méthode, on arrive, et on envoie tout en « one shot ». C’est plaisant, c’est aussi l’avantage d’avoir de bons musiciens. Pas de perte de temps ou de discussions stériles. Efficacité avant tout. La plupart du temps je fais des preprod des titres, ça permet d’entendre si ça fonctionne. Il y a très très peu de place au changement en répète. Si c’est composé comme ça, ça reste comme ça (tu le sens le mec ouvert avec ses compos ?) et ça fonctionne plutôt pas mal.

Le groupe est actif depuis la sortie de la première démo en janvier 2010. En tout, on a dû faire 30 morceaux . Sans compter le troisième album. Pas mal pour des glandeurs…

Tu as donné, il y a peu, un concert en première partie de SEPULTURA, comment ça s’est passé ? Et surtout comment avez-vous réussi à en faire la première partie ?

C’était il y a quelques jours. Vraiment fantastique. En revoyant la vidéo du set, je me dis qu’on a été assez couillu… On est arrivé sans complexe, à fond, pas arrogant mais avec notre confiance. Notre cœur et nos tripes. Se présenter ainsi face à des fans de SEPULTURA, qui officie assez loin du Brutal Death, fallait oser… Le public a réagi superbement. Il nous a soutenu à fond ! On devait pas la faire, mais suite au événements du 13 novembre, on a décidé de faire notre reprise de SEPULTURA, « Arise », avec un p’ti riff de « Refuse/resist » en intro. Grand moment. Même si vu la tartine qu’on a envoyé, pas sûr que les puristes aient bien tout capté !

Et pour la date c’est assez simple. L’orga de la salle nous a contacté sur notre Facebook. Je t ‘avoue que j’ai cru à une blague au départ… Et à l’arrivée on a ouvert pour un des groupes de mon adolescence ! Un truc de malade. Pas sûr que ça représente autant pour Clément notre guitariste, qui a à peine 20 ans. Mais pour moi et Melmoth (chant), c’est notre génération. On a grandi avec « Arise » et « Beneath the Remains ».

Quel est ton échauffement/entrainement standard à la guitare ?

Je suis un peu au niveau zéro de la théorie… J’arrive à tabler mes compos sur Guitar Pro. Donc j’ai quelques notions rythmiques, mais rien de fou. J’ai toujours plus fait confiance à mes oreilles, mon sens de la mélodie. Donc j’ai quelques exercices trouvés sur le net ou que je me suis fait. En voici quelques uns.

Je commence par une gamme au hasard, que je joue 5 bonnes minutes, souvent devant un film, histoire de réveiller les doigts. Je prends un tempo lent et un moyen.
gordon exo 1
Ensuite une autre gamme (peu importe laquelle, ça permet au contraire de varier les échauffements) où j’augmente le tempo.

gordon exo 2

Ensuite une série d’exercices pour délier les doigts. Pareil : on commence doucement, et on augmente sur deux ou trois paliers.

gordon exo 3

Les 4 et 5 ce sont des exos de Michael Angelo. Du picking comme 95% de mon jeu. Là je commence à monter les tempos à 260/280bpm.

gordon exo 4

godon exo 5 A

gordon exo 5 B
Et ensuite j’attaque du ANTROPOFAGO. Donc rien d ‘exceptionnel, juste un énorme travail de rythmique.

Quel(s) conseil(s) pourrais-tu donner à un débutant ?

JOUE LENTEMENT !! Encore maintenant, je prends les nouveaux morceaux de ANTROPOFAGO en clean, à 50% de la vitesse. J’augmente le tempo et une fois à 100%, je repasse à 50% en disto.

Décortique tout. La théorie te gonfle ? Bosse des exercices. Télécharge des tablatures de tout ce que tu aimes et joues. Encore et encore. Perso je ne connais quasi rien en théorie musicale. Je m’en vante pas. C’est comme ça. Je suis hermétique à pas mal de truc… Mais ça ne m empêche pas de composer et de faire ce que j’aime.
Et doucement sur la disto… trop de gain tue le gain.

Ah oui aussi : le métronome est ton ami !

L’interview arrivant à sa fin, si tu as quelque chose à dire ou à partager, c’est le moment…

Merci pour cet entretien. Merci à ceux qui suivent ANTROPOFAGO. On est sur quelques projets. On prépare un album, un EP sur nos titres « Paranoid Visions », ainsi que 3 titres qui seront gratos comme on fait régulièrement. On va aussi essayer de faire une ou deux vidéos.

Et un dernier remerciement a mon luthier Hugo Mermet bouvier. Il s’occupe de mes guitares depuis 5 ans. C’est pas rien. Toujours des projets originaux qui sont super efficaces. Et c’est un ami. Un vrai. Et grâce à lui j’ai changé UNE seule fois mes cordes en 5ans… et ça c’est cool !

BYE !

Interview réalisé par Geoffroy Lagrange.

ANTROPOFAGO

Merchandising : http://www.kaotoxin.com/?s=antropofago&post_type=product
Page Facebook : https://www.facebook.com/?q=#/antropofago.deathmetal/?ref=ts&fref=ts

 

Partager.

A propos de l'auteur

Gérant du site.

Laissez une réponse